Partagez | 
 

 Yan Lu Ka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yan Lu Ka

hybrid
and the dopest admin in town

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Dim 3 Jan - 7:30

Yan Lu Ka

date et lieu de naissance: le 21 septembre 1993 à wuwei au nord ouest de la chine. nationalité: chinois. sexualité: hétéro type de sorcier: pas sorcier pour un sous particularité?hybride année de scolarité: dixième année cursus sportif (n'est à meihua que depuis 5ans)animal de compagnie, nom: un fennec nommé weixian épouvantard: un vampire, les crocs sortis, la bouche en sang et le cadavre d'un loup gisant à ses côtés. patronus: pas de baguettes pas de patronus maison souhaitée: mudan maison non désirée: lanhua avatar: park ji min

you can't lie to me

une citation? hybrid. “he didn't belong anywhere and he never really belonged to anyone. And everyone else belonged somewhere and to someone. People thought he was too wonderful. But he only wanted to belong to someone. People always thought he was too wonderful to belong to them or that something too wonderful would hurt too much to lose. And that's why he liked her-- because she just thought he was crazy.”

il ne se souvient même plus à quel moment cela a commencé, tout ce dont il se souvient c'est avoir marché parmi eux et avoir ressentis pour la première fois l'impression d'appartenir à un groupe, une famille. avant meihua, les choses ont toujours été quelques peu difficiles. luka n'a pas grandis dans une famille "normale", pour tout dire, il n'a pas grandis dans une famille mais dans une meute qui n'était guère la sienne, ou du moins qui ne le considérait guère pleinement comme un membre. il a encore quelques souvenirs vagues, de cette nuit qui a scellé son sort, du haut de ses quatre ans assis en pleurs aux côtés du cadavre ensanglanté de sa mère et les yeux de cet homme posé sur lui prêt à s'emparer de cet enfant qui était le sien. luka a longtemps pensé qu'il était un simple loup, tout comme les membres de sa meute. Longtemps et encore toujours, il a alimenté cette haine fiévreuse que tout loups portaient aux vampires. Têtu, courageux, impulsif, parfois même violent, le jeune homme n'a jamais cessé de se montrer loyal envers cette meute qui n'avait de cesse de le mettre à l'épreuve. Il a toujours su que quelque chose clochait, plus particulièrement lorsqu'il eut l'âge de se rendre compte qu'il était le seul à avoir besoin de boire du sang, le seul à avoir constamment envie de planter ses crocs dans la nuque des humains qu'il avait la rare chance de pouvoir côtoyer. Pourtant il se faisait violence, tentant tant bien que mal de ne pas succomber à la tentation. Il n’était jamais mêlé à la société humaine, toujours conservé au sein de la meute où il suivait un apprentissage basique et un entrainement comme tous ses semblables. Compétitif et parfois bien trop sûr de lui, le jeune homme s’est toujours plu dans les duels qu’organisait la meute, ravis d’avoir l’occasion de faire ses preuves. On se moquait souvent de lui, sans même qu’il ne comprenne réellement pourquoi. Le monstre, l’hybride, le suceur de sang. Des moqueries enfantines qui le blessait sans même qu’il ne sache réellement les raisons derrière celles-ci.

“ I have an idea that some men are born out of their due place. Accident has cast them amid certain surroundings, but they have always a nostalgia for a home they know not. They are strangers in their birthplace, and the leafy lanes they have known from childhood or the populous streets in which they have played, remain but a place of passage. They may spend their whole lives aliens among their kindred and remain aloof among the only scenes they have ever known. Perhaps it is this sense of strangeness that sends men far and wide in the search for something permanent, to which they may attach themselves. Perhaps some deep-rooted atavism urges the wanderer back to lands which his ancestors left in the dim beginnings of history.”

Il avait beau faire de son mieux, ce sentiment d’être un étrange ne l’avait jamais quitté.  Puis, l’année de ses quinze ans, il y eût cet incident. Un malheureux incident. Aussi malheureux qu’il ne l’était. C’était un randonneur, d’une trentaine d’année, surement perdu dans la forêt. Il avait chuté dans une crevasse, un accident banal. Enfin c’est ce qu’avait pensé le jeune luka. Persuadé de pouvoir faire face à n’importe quelle situation, se sachant fort, rapide et pensant être capable de se contrôler c’était tout naturellement qu’il n’avait pas fait appel aux membres de sa meute. Il se souvient encore du goût du sang, chaud, sucré, épais, délicieux. Très différent du sang âcre des animaux qu’il avait l’habitude de consommer. Il pensait pouvoir s’arrêter, après une ou deux gorgées. Il pensait. Il se souvient tout aussi bien la grotte où il fut séquestré pendant deux mois, une punition pour l’un des manquements aux règles fondamentales de la meute. Il aurait probablement pu être bannis si ses semblables ne savaient guère le risque qu’il représentait pour les humains. Entre autre, luka aurait probablement fait une arme atrocement mortelle entre de mauvaises mains tel que celles de son géniteur.
Les deux années qui suivirent furent étrangement aussi épuisantes qu’enrichissantes. Déterminé à prouver qu’il n’était pas un monstre, luka travailla énormément sur lui-même, se contentant d’une alimentation exclusivement animale et pratiquant des activités bien plus physique de sorte à apprendre à se contrôler et dominer sa nature. Sa meute cependant n’oublia jamais l’incident, prenant année après année ses distances avec le jeune hybride fils d’une de leur louve. Puis, il reçut une lettre, au fin fond de la forêt comme sortis de nulle part, une lettre lui proposant d’intégrer un institut de magie. Il était hilare, persuadé qu’il s’agissait d’une blague, d’une foutaise. Pourtant la meute fut la première à s’en réjouir, comme si se débarrasser du jeune homme était un soulagement.

On ne peut pas en vouloir à luka d’être aussi prétentieux, aussi sur de lui, aussi gamin et têtu. On ne peut pas lui en vouloir pour son côté je m’en foutiste qui profite de la vie sans réellement réfléchir. La différence entre sa meute et meihua est bien trop grande pour qu’elle soit réellement assimilée, il est passé du statut d’étranger au statut de pseudo vedette, de l’hybride que l’on admire pour son charisme, son physique, ses compétences sportives. L’hybride qui rencontre enfin d’autres espèces dans son cas. Des rébus de la société. Alors tout cela lui est monté à la tête, il a appris à se plaire dans cette école qui lui offrait enfin une vie sans le discriminer. Il eût l’occasion de faire ses preuves, à maintes reprises.

L’incident wuyue fut un choc pour le jeune hybride, il était pourtant tellement confident, tellement sûr de lui, persuadé de pouvoir affronter quique ce soit. Pourtant il fut incapable de se contrôler face à la quantité de sang éparpillé un peu partout dans la salle de réception, ses crocs sortis prêt à sauter au cou du premier sorcier qui aurait le malheur de croiser son chemin. Heureusement, il fut maîtrisé et enfermé dans les cachots par l'un de ses enseignants avant de ne commettre l'irréparable. .

“Some of us aren't meant to belong. Some of us have to turn the world upside down and shake the hell out of it until we make our own place in it.”
 



quelle serait la pire insulte pour toi, parmi celles-ci-dessous?
Ignare.
Trouillard.
Egoïste.
Personne Banale.

Une fois tous les cent ans, la plante à Pipaillon produit des fleurs qui changent de parfum pour plaire à l'imprudent qu'elle souhaite attirer. Si cette plante souhaitait t'appâter, quelle odeur devrait-elle dégager ?
L'odeur d'un feu de bois crépitant.
L'odeur de la mer.
L'odeur d'un parchemin neuf.
L'odeur de ta maison.

S'il te fallait faire un choix, préférerais-tu inventer une potion te garantissant:
Amour.
Gloire.
Sagesse
Pouvoir.

De quelle manière préférerais-tu que les gens se souviennent de toi après ta mort?
En se disant que je leur manque, mais en gardant tout de même le sourire quand ils pensent à moi.
En se racontant inlassablement le récit de mes aventures.
En éprouvant de l'admiration quand ils pensent à tous mes exploits.
Peu importe ce que les gens penseront de moi une fois que je serais mort(e), ce qui compte c'est ce qu'ils pensent de moi tant que je suis vivant(e).

Si tu devais choisir un instrument de musique, lequel serait-il?
Violon.
Trompette.
Piano.
Tambour.

Qu'est-ce que tu as le plus de mal à supporter?
La faim.
L'ennui.
La solitude.
Le fait d'être délibérément ignoré(e) par les autres.

Quelle créature souhaiterais-tu le plus étudier?
 Centaures.
Gobelins.
Fantômes.
Trolls.

Il fait nuit noire, tu marches seul(e) dans une rue mal éclairée. Soudain tu entends un drôle de bruit dont la provenance semble magique. Que fais-tu?
 Je poursuis mon chemin avec prudence, en gardant la main sur ma baguette magique dissimulée sous mon manteau et en restant très vigilant(e) au moindre signe de danger.
Je brandis ma baguette magique et je tente de découvrir d'où vient ce bruit.
Je brandis ma baguette magique pour me défendre sans me laisser impressionner.
Je me glisse silencieusement dans la pénombre en attendant la suite des événements et en faisant une note mentale de tous les sortilèges de défenses et d'attaques dont je pourrais me service, s'il le fallait.

Deux de tes amis et toi devez traverser un pont gardé par un troll des rivières. Avant de vous laissez passer, celui-ci insiste pour se battre avec l'un de vous. Que fais-tu?
Je tente de détourner l'attention du troll pour qu'il nous laisse passer tous les trois sans que nous ayons à l'affronter.
Je propose à mes amis de jouer à la courte paille pour décider lequel de nous trois combattra.
Je propose à mes amis de l'affronter ensemble (sans prévenir le troll).
Je me portes immédiatement volontaire pour l'affronter.

Tu entres dans un jardin enchanté rempli de choses mystérieuses. Laquelle préfères-tu examiner en premier lieu?
L'arbre à feuilles argentées chargé de pommes d'or.
Les énormes champignons rouges qui semblent discuter ensemble.
Le bassin bouillonnant au fond duquel on aperçoit quelque chose de lumineux qui tourbillonne inlassablement.
La statue d'un vieux sorcier à l’œil étrangement pétillant.

Quatre coupes remplies d'un liquide mystérieux sont placées devant toi. Laquelle choisis-tu de boire?
Celle qui contient un liquide argenté et mousseux qui scintille comme s'il renfermait de la poudre de diamant.
Celle qui contient une boisson violette, onctueuse et épaisse, qui dégage un délicieux parfum de chocolat et de prunes.
Celle qui contient un liquide doré et brillant qui fait mal aux yeux et fait voir des tâches lumineuses partout.
Celle qui contient un étrange liquide noir qui brille comme de l'encre et dégage des vapeurs provoquant d'étranges hallucinations.

Si tu pouvais posséder n'importe quel pouvoir magique, lequel choisirais-tu?
Lire dans les pensées des gens.
Invisibilité.
Parler aux animaux.
Voyager dans le temps.

Un élève de ta maison a triché pendant les examens de Meihua en se servant d'une plume ensorcelée. Grâce à son stratagème, il se retrouve premier de la classe en Sortilèges et tu n'es que deuxième. Le professeur soupçonne quelque chose de louche. Il te prend à part à la fin du cours pour te demander si ton camarade a utilisé ou non une plume interdite. Que fais-tu ?
Je mens au professeur en lui disant que j'ignore la vérité (mais en espérant secrètement que quelqu'un d'autre la lui dira).
Je réponds au professeur qu'il vaudrait mieux qu'il pose directement la question à mon camarade de classe (et j'ai déjà prévenu celui-ci que s'il ne disait pas la vérité, je le ferais à sa place).
Je dis la vérité au professeur. Après tout, si mon camarade est prêt à tricher pour être premier, il mérite d'être dénoncé. Et de toute manière, comme on appartient tous les deux à la même maison, je récupérerais les points qu'il perdra en lui prenant la première place.
Je n'attendrais pas que l'on m'interroge pour dire la vérité au professeur. Si je savais que quelqu'un allait se servir d'une plume interdite, je le dirais immédiatement au professeur, avant même que l'examen ne commence.

Michiyo ❣
c'est ta partie alors lâche toi. sois créatif. racontes nous ta vie, tes déboires! tu connais la recette de la salade de maïs? fais tourner! tu sais des choses extra confidentiels et t'as besoin d'en parler? on est là, on t'écoute. Et on t'aime déjà.



aide nous pour le bottin!
code pour un personnage original:
Code:
<a href="le lien vers ton profil" target="_blank">■</a> <a href="/" target="_blank">■</a> <span class="nomp">nom et prénom de la célébrité (pseudo, groupe)</span> ► nom prénom.

code pour un pv pris:
Code:
<a href="le lien vers ton profil" target="_blank">■</a> <a href="lien vers la fiche pv" target="_blank">■</a> <span class="nomp">nom et prénom de la célébrité (pseudo, groupe)</span> ► nom prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Māo l'Animagus

master
unbowed, unbent, unbroken

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 8 Jan - 14:03

Je vois.... tu iras à



« our hearts are bigger than our fears » est ta nouvelle devise. Félicitation, tu as intégré la maison du courage, de la force d'esprit et de la tolérance. Tes nouveaux condisciples sont ravis d'accueillir un sorcier de ta trempe. Mais surtout n'oublies pas que tes camarades ne doivent pas te servir de repas et qu'ils sont avant tout là pour te soutenir ! Donc ranges tes canines et pars t'amuser ~

BIENVENUE A MÉIHUĀ 梅花
demandes générales × fiches de liens × activité rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yan Lu Ka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MEIHUA ✩ SCHOOL OF WITCHCRAFT AND WIZARDRY ::  :: cérémonie de répartition :: bienvenue à meihua :: mǔdān 牡丹-
Sauter vers: