Partagez | 
 

 Détention { Mao Di

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Xia Yen

wizard
and the perfect prefect of juhua

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Dim 28 Fév - 16:28

C'était sans doute la première fois que le chinois se repassait ses actions dans la tête, se demandant pourquoi il n'avait pas fait autre chose à la place. Le grand et unique descendant de la famille tristement célèbre des Xia avait toujours été sûr de ses actions et en aucun cas n'avait eu à les repasser dans sa cervelle pour visualiser une autre manière dont l’événement aurait pu se produire. Ses actions avaient toutes toujours été justifiées, silencieusement certes, mais sûrement. Pourriture dans l'âme, il n'avait jamais éprouvé l'envie de donner la raison de ses faits et gestes de haute voix car il savait très bien que la personne en face de lui n'allait jamais le comprendre et allait à nouveau le prendre pour la bête noire, le méchant de l'histoire. Cela avait toujours été ainsi. Jusqu'à ce jour-là où il avait croisé un autre énergumène dont la simple présence et ses manières lui donnaient l'envie de le faire disparaître de sa propre maison. Malheureusement, un autre Juhua. Il ne le connaissait pas parfaitement, simplement de réputation et de vue, mais c'était amplement suffisant. Il n'avait jamais eu besoin de connaître son entourage, la solitude était la seule vraie amie. Et encore, le mot était trop fort pour être inscrit dans le lexique de Yen. La princesse des Juhua, c'était ainsi que les rumeurs le nommaient. Le chinois aurait pu le prendre pour une bonne personne – Bonne selon ses propres critères – mais ce côté androgyne et homosexuel qu'il dégageait le répugnait. Une simple orientation sexuelle et un corps qu'il n'avait pas choisi et il ne pouvait plus figurer sur la liste des personnes présentables et corrects selon le sorcier blond.

Mais si seulement ça s'était arrêté à ce stade. Non, il avait fallut que ce soi-disant camarade de maison se mette en travers de la route de Yen, le provocant de la façon la plus simple. Seulement ce n'était pas prévu dans son calcul qu'un professeur s'interposa entre leur dispute. Il avait déjà eu le cas lors d'un de ces mauvais jours où il avait transformé un élève d'une autre maison en cochon et ce dernier avait été sauvé par un autre professeur. Une personne qui était très mal placée pour lui faire la morale d'ailleurs. Mais ce jour-là, où il avait croisé Wu Mao Di, était différent. Il avait reçu une retenue après cette stupide dispute. Ça lui avait fait un choc. C'était la première retenue qu'il recevait depuis son entrée à Meihua. Lui, qui avait toujours réussi à s'en sortir où à martyriser certaines personnes dans le silence le plus total, se retrouvait exposé de tous à cause d'une personne ni n'était ni un homme, ni une femme.

La détention qu'ils avaient tous les deux reçu leur donnait le droit de prendre un balais et un sceau et de nettoyer la volière, sans doute l'endroit le plus sale qu'il puisse exister dans l'académie magique. Avec tous les rejets de hiboux, c'était une odeur nauséabonde qui y régnait en maître et il était plutôt conseillé de regarder où vous mettiez les pieds, bien qu'il était difficile de le poser sur un endroit épargné, car c'était chose rare. Le chinois arriva à l'entrée de la volière, balais dans une main et le sceau rempli d'eau posé à ses pieds. Il n'avait qu'une envie c'était d'utiliser la magie pour enlever toute cette crasse et pouvoir retourner rapidement dans sa chambre. Il était énervé, mais aussi dégoûté. Dégoûté de soi-même qu'il puisse tomber aussi bas. Jamais personne ne lui avait fait lavé quelque chose tout comme jamais personne ne l'avait traité ainsi. Il était plus craint qu'autre chose et aurait voulu que cela reste ainsi. Il soupira. Sa main passa dans sa crinière blonde de manière à les ébouriffer, visiblement ennuyé par sa situation. Il ne voyait pas non plus son partenaire de nettoyage et ne comptait pas commencer quoique ce soit tant que la personne qui l'avait mis dans cette situation ne se montrait pas. Il s'adossa contre le mur devant l'entrée, là où il était sûr que ses vêtements ne courraient pas de grave danger et attendit. Plusieurs fois il regarda sa montre et plusieurs fois il soupira. Il n'avait qu'une envie c'était d'aller retrouver son calme à la bibliothèque, noyé dans ses livres.

Il était prêt à tout laisser tomber et faire demi-tour quand, enfin, la personne qui l'avait mis dans le pétrin daignait se présenter. Il ne lui envoya aucune formule de politesse et se contenta de l'observer en silence, les bras croisés. Un dernier regard jeté sur la salle qui se devait de briller après leur passage et il soupira une dernière fois avant de récupérer son balais. « Allez Conchita, j'ai pas que ça à faire, t'es en retard. » Il détestait tout ce qui était en rapport avec les moldus mais en connaissait assez pour connaître l'identité de la personne qu'il venait d'énoncer.



Tell me would you kill to save a life, tell me would you kill to prove you're right. Crash, burn, let it all burn, this hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart and a riot about to explode into flames. Where is your God ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 10 Mar - 16:06

Maodi & Xia Yen
Puni. Je n'arrive pas à croire que je sois puni. Quel affront. J'aime que l'on me remarque en temps normal, j'aime être bruyant, au centre de l'attention, à l'affût de la moindre rumeur. J'aime que les gens parlent de moi, que ce soit en bien, en mal, je m'en moque. Je veux juste que l'entièreté de cette école me connaisse. Pourtant, au-delà de ça, je suis un élève attentif, mes notes sont exemplaires, même si j'ai forcément des lacunes dans certaines matières. Lacunes que je tente de combler par tous les moyens, mais que voulez-vous, je ne peux pas être parfait. Les professeurs ont rarement des choses à me reproche, bien que j'arrive parfois en retard, régulièrement même et que les points de ma maison en pâtissent parfois. Seulement aujourd'hui, j'ai eu plus que quelques points retirés. Aujourd'hui, j'ai été puni, à cause du plus grand abruti que je connaisse. Xia Yen.

Il est mon aîné, d'un an. Enfin, il a une année d'études de plus, je n'ai aucune idée de son âge. Nous appartenons à la même maison et par conséquent, nous devrions au moins avoir une entente cordiale, sauf que c'est tout bonnement impossible. Pour Yen, je ne suis qu'un sang-mêlé capricieux, je suis une honte à notre maison. La grosse blague. Je ne peux pas supporter ces airs supérieurs débiles. Il n'a, en fait, rien pour lui. Toujours de mauvaise humeur, toujours à faire la gueule, à se moquer de tous, même des professeurs. Raciste, homophobe et misogyne. C'est ce que je pense de lui, c'est l'impression qu'il donne et je ne cherche pas à me prouver que j'ai tord, bien au contraire, je répète à tort et à travers à quel point je le déteste, à quel point il est stupide.

C'est d'ailleurs ce que j'étais en train de faire dans le couloir lorsqu'il est arrivé et m'a dit de répéter si j'osais. C'est mal me connaître, bien que j'ose parler en face du principal concerné. Évidemment, il a réagi avec son ego surdimensionné et un professeur est arrivé. Pris en flagrant délie. Je n'ai pas pu nier, bien que j'aie tenté de jouer les innocents et de me faire prendre en pitié. Il n'y a rien eut à faire. Et c'est ainsi que je me retrouve puni, à devoir faire le ménage, de la volière. Je risque bien de mourir dans les excréments des chouettes et hiboux, avec l'autre débile.

C'est en traînant les pieds que je me rends au dernier étage et je suis forcé de faire une pause, à bout de souffle après les milliers d'escaliers qu'il me semble avoir franchi. Je suis en retard mais je m'en moque pas mal, mes poumons passent avant le reste. C'est environ dix minutes plus tard que je pénètre dans la volière avec une grimace de dégoût lorsque l'odeur envahit mes narines et me donne une soudaine envie de rendre mon repas. « Conchita ? » Mon air est offusqué, choqué. Je viens à peine d'arriver et il lance déjà les hostilités ? Très bien. « Ferme ta grande bouche et travaille si tu n'as pas que ça à faire. Demande pas à ton cerveau de faire deux choses à la fois, il risquerait de provoquer un bug dans ton système défaillant. » Je lève les yeux au ciel et me saisit du second balais du bout des doigts. Jamais je n'ai fais le ménage dans un endroit si sale. Pour tout dire, la seule chose que je nettoie se trouve être la chambre que j'occupe au dortoir et nous sommes quatre pour le faire.

Je pousse les saletés de mon balai mais me rends très vite compte que rien n'avancera de la sorte. « Ça va pas le faire. » Je grogne et pose le balai contre le mur avant d'aller chercher un seau que je remplis grâce au robinet se trouvant dans la pièce. Puis, geignant tant c'est lourd, je jette l'eau au sol sans manquer, bien sûr, de viser les pieds de mon compagnon de punition. « Oups. Pardon. » Dis-je en dissimulant un rire dans ma voix, attrapant déjà le balai pour pousser à nouveau toutes les cochonneries désormais plus facile à retirer des pavés.
Revenir en haut Aller en bas

Xia Yen

wizard
and the perfect prefect of juhua

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Lun 14 Mar - 13:01

Si la première rencontre avec cet énergumène androgyne s'était mal passée, le chinois ne s'attendait pas à ce qu'ils s'offrent des fleurs lors de la seconde. Cet homme était exécrable et respirait le dégoût de par son apparence, son attitude et son sang. Non seulement il était en retard pour leur punition que Yen jugeait injuste – comme beaucoup de choses qui se passaient autour de lui, après tout c'était injuste qu'ils laissaient des créatures assoiffées de sang et de pouvoir étudier au même endroit qu'un sorcier lambda – mais en plus son regard en disait long sur son humeur une fois qu'il avait daigné montrer son joli minois. Il n'était donc pas allé de main morte pour le saluer. A quoi bon ? C'était comme montrer un minimum de respect à une fourmis qui venait de passer sur votre pied. C'était inutile, une perte de temps et ça pouvait vous faire passer pour un imbécile que le Juhua n'était en aucun cas. Toujours adossé contre le mur devant l'entrée et les bras croisés, il regarda d'un air supérieur la personne qui venait de se présenter à lui. Il devait admettre qu'il avait du courage pour oser lui parler ainsi, alors que s'il avait été une créature quelconque il lui aurait déjà renvoyé la monnaie de sa pièce et pas de la façon la plus gentille qu'il soit. Mais de toute façon il était coincé avec lui, il ne voulait pas aggraver son cas alors que la punition était déjà bien trop importante pour lui. Il voulait entrer au ministère de la magie tout de même et avoir une belle position tout comme son oncle lui avait promis ! Cette erreur était l'erreur de trop et il ne le supportait pas, pour un être parfait comme il se tuait à être, les erreurs n'étaient pas permises. Si son oncle l'apprenait, il ferait tout le chemin jusqu'à cette académie de magie pour le battre jusqu'à ce qu'il ne puisse plus se relever. Il l'avait déjà laissé pour mort une fois, ne dépassant pas la limite car perdre son neveu n'était pas le but, et il pouvait très bien recommencer.

Oubliant toutes ses pensées concernant son oncle dans un mouvement de tête, il soupira avant de rouler des yeux montrant tout son ennui face à ce camarade de maison. Il critiquait quelque chose qu'il ne connaissait visiblement pas car Yen était sûrement dans les meilleurs élèves de sa promotion, en plus du travail facultatif qu'il fournissait avec le directeur de sa maison. Alors à ses yeux, Conchita passait plus pour un imbécile jugeant sans connaître qu'autre chose, ce qui était pathétique. « A ta place, je la fermerais plutôt que de sortir de quelconques idioties car, visiblement, tu ne me connais pas. »

Le descendant des Xia ne bougea pas de sa place, se contentant d'observer son adversaire grogner. S'il y avait bien un point sur lequel il pouvait se mettre d'accord avec cet androgyne c'était le fait que nettoyer la volière n'allait pas être une partie de plaisir. C'était sûrement la partie la plus salle de tout l'établissement, extérieur compris, et on pouvait croire qu'ils laissaient la pièce dans cet état seulement pour offrir de belles punitions à certains élèves, dont Yen et cette autre énergumène dans le cas présent.
Yen sortit à nouveau de ses pensées, réveillé par de l'eau à ses pieds. Il baissa le regard en direction de ses deux chaussures, à présent, trempées. « Quoi... » Murmura-t-il avant de relever le regard sur la cause qui faisait qu'il se retrouvait les pieds mouillés. Il n'était pas très matérialiste en général, mais étant un maniaque complètement dérangé, il reçut très mal ce geste de la part de l'autre Juhua. D'un mouvement rapide, il sortit sa baguette et fit léviter l'eau pour qu'elle aille à la rencontre des cheveux de son vis-à-vis avant de, tout aussi rapidement, la ranger comme si de rien n'était. Dans un sifflement, il attrapa son balais et commença à balayer, toujours en faignant son attaque. Il frottait le sol jusqu'à arriver au pieds de cette personne aux cheveux longs et de donner des coups dedans, comme s'il essayait de le décoller du sol. « Je crois qu'il y aura des saletés plus dur à enlever » Dit-il tout en lançant un regard lourd de sens à l'androgyne.



Tell me would you kill to save a life, tell me would you kill to prove you're right. Crash, burn, let it all burn, this hurricane's chasing us all underground. No matter how many deaths that I die I will never forget. No matter how many lives that I live, I will never regret. There is a fire inside of this heart and a riot about to explode into flames. Where is your God ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




- the deathly hallows -
Accio profil




Revenir en haut Aller en bas
 
Détention { Mao Di
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rétention d'eau
» Rétention d'eau
» Rétention d'eau et poids qui augmente en flèche
» Rétention d'eau
» Infusion de persil contre la rétention d'eau et les pipis la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MEIHUA ✩ SCHOOL OF WITCHCRAFT AND WIZARDRY ::  :: combles & toits :: volière-
Sauter vers: