Partagez | 
 

 Nam Suyeol + Cheerful Failure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Nam Suyeol

wizard
with a little bit of parseltongue

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:09

Nam Suyeol

date et lieu de naissance: Il est né en Chine, plus précisément dans la province chinoise du Hunan, un 17 Janvier 1995 (21 ans) nationalité: Détenteur de la double, à sa plus grande indifférence. Jadis, ses parents demeuraient en effet en tant que deux grands sorciers reconnus dans le monde de la magie : sa mère autrefois originaire de lointaines contrées en Corée, principalement réputée pour sa langue fourchue, et son père, dont le sang n'ayant connu que les vertus de toute une dynastie Chinoise sexualité: Why not both ? Même s'il est surtout de ceux qui se laissent tomber amoureux de leur coup de cœur, peu importe le sexe ou encore la race. Tendances pan, donc type de sorcier: Sang-pur 100% clean aight particularité? Maudit, damné dès la naissance et à éviter aux yeux des autres, sa mère lui a fait cadeau de leur tragédie héréditaire : celle d'être Fourchelang. Suyeol a longtemps été préservé de la vérité en ignorant ce cadeau empoisonné et ne l'a découvert que très tard, par le biais d'une tante éloignée qu'il n'a jamais trop côtoyée, et d'une succession de catastrophes et d'échecs scolaires permanents, ce durant toute sa vie. Malgré son envie de toujours de devenir un grand sorcier reconnu aux yeux des autres, il n'y est jamais parvenu et n'a jamais eu de cesse d'échouer lamentablement tout ce qu'il entreprenait de faire, tout ce qu'il s'attelait à essayer de mettre en oeuvre, avant d'être mis au courant pour sa particularité. Désireux de prouver sa valeur et de démontrer que ce don infiniment sombre n'a pas à systématiquement attiser la peur, Suyeol souhaite mettre à bien ses projets et rejeter cette image qu'ont les gens de lui à cause de sa mère, afin d'affirmer que sa bonne volonté et son envie de faire le bien peuvent aller au delà de sa magie conforme à faire le mal. Seulement voilà, l'étiquette qu'il a depuis toujours collée dans le dos n'aide pas, et le fait d'être quotidiennement victime de moqueries et de rejets l'invite souvent à se demander s'il ne devrait pas, au contraire, exploiter ce potentiel menaçant qu'il n'a au final jamais connu ─ et tout juste récemment, jamais osé revendiquer année de scolarité: 8ème année, mais ne comptez pas sur lui pour réussir, c'est le genre de mec à s'attarder parce qu'il parle plus qu'il n'écoute et parce que ça se sait, il est naturellement pas doué et malchanceux : une vraie pile électrique en manque de talent, qui pourtant voudrait devenir plus  talentueux que n'importe qui animal de compagnie, nom: Chun, un étrange spécimen de chouette noire. Sûrement le résultat d'un de ses sortilèges lamentablement ratés épouvantard: Des profondeurs abyssales et s'y noyer durement, sans aucun échappatoire maison souhaitée: Mudan  maison non désirée: Lanhua avatar: Byun Baekhyun (EXO)

you can't lie to me

AND HE WANTED THEM TO BE PROUD OF HIM
CHAPITRE I - I'M YOUR LOVER, I'M YOUR ZERO
J'étais un enfant unique, enfant sincère ─ enfant ravagé par l'envie poignante de vivre et de hurler les pressions chaleureuses qui lui comprimaient le cœur, comme un besoin désespéré de démontrer au monde que j'étais heureux, que je voulais faire de grandes choses et que l'énergie que m'avait transmise mes parents, en dépit de m'avoir privé d'une chance de les avoir à mes côtés, me permettrait de subsister face aux futurs difficultés et obstacles que je rencontrerais, alors même que mon destin était scellé. On racontait ici-et-là, tout autour de moi et dès lors que je n'avais pas atteint l'âge de la raison, que la langue fourchue et infiniment vénéneuse de ma mère avait jadis eu raison du cœur vaillant de mon père : qu'elle a su le charmer de son regard de vipère et de ces allures de grande sorcière au cœur qu'on croyait autrefois noble et dénué de mauvaises ondes. J'ai néanmoins grandi dans l'ignorance la plus parfaite, aux côtés de ma grande tante dont j'avais été placé sous la garde, parfois peu commode, parfois peut-être trop bon-enfant avec moi, alors qu'elle me préservait de la vérité cinglante et de la réelle identité de la femme qui m'a mis au monde, avant de s'en aller pour toujours et de me laisser, en même tant que mon père, au statut d'enfant unique. D'enfant raté.

J'étais un fardeau. Indubitablement. J'étais un gamin surexcité, inconscient, qui avait le don d'en agacer plus d'un de par sa constante bonne humeur et, surtout, de beaucoup se reposer sur la tendresse limitée de sa tante, qui se voyait parfois obligée de dresser des barrières afin que je ne devienne pas entièrement dépendant à elle. Peut-être avait-elle peur, peut-être craignait-t-elle l'attachement d'un être comme moi à une vieille carcasse comme elle, qui se faisait de plus en plus vieille au fil des jours. Peut-être était-ce une frayeur justifiée dont je ne connaissais ni les raisons, ni les provenances et encore moins l'existence, mais je l'ignorais et par-delà mes yeux de grand enfant ingénu, je n'y voyais que du feu. J'étais une pile, je fichais le bronx partout où j'allais, je parlais sans cesse et j'étais l'engeance d'une sorcière dont les veines étaient infestées par la corrosion. Mais au de-là de tout ça, jamais tante Seulgi ne s'est permis de dire du mal de moi. Jamais elle n'a voulu me révéler le mal qui se disait de moi, ou plus encore, la peur qui émanait des gens à l'évocation de mon nom, ainsi que les prémices dont elle était vaguement consciente du destin qui m'attendait, plus tard, et auquel je n'étais pas prêt à faire face, jeunot, avec ma gueule d'ange blondinet, mon humour taquin et mes sourires ruisselants d'excitation, qui parvenaient toujours à effacer mes yeux. Elle m'a toujours protégé de la vérité de mes parents, des rumeurs et des dires dans mon plus jeune âge ─ de la faculté malveillante dont m'avait fait cadeau ma mère, celle-là qui n'avait pas encore eu l'occasion de déformer ma langue, à l'époque, toujours un peu trop sortie de ma bouche. Je parlais beaucoup, je riais fort et amusais la galerie, mais je ne savais rien et ne remarquais guère ces regards mauvais qu'on me lançait en biais, qu'on imprimait sur moi à la manière d'étiquettes et de prix que l'on colle dans le dos, inéluctablement. J'étais un fardeau. J'étais un fardeau mais on ne me l'a jamais dit.

Plus jeune, je rêvais. J'étais cet enfant peu turbulent en classe mais qui se déchaînait une fois en dehors, cet enfant qui se voyait d'ores et déjà talentueux et prestigieux dans une bonne poignée d'années, après les études et la dure traversée qu'est la scolarité. Je voulais faire partie des plus grands, marquer l'histoire du monde de la magie et me faire reconnaître non seulement pour mon nom mais aussi pour mon prénom, et pour ainsi dire, toute la bonne volonté que je mettais à vouloir apprendre et faire honneur au blason de ma famille. Je n'avais jamais connu mes parents, défunts avant que je ne puisse prononcer le moindre mot, mais ma tante me parlait en si bonnes formes d'eux que je buvais ses paroles, que je les avalais et que j'avais fini par penser que ma mère ainsi que mon père avaient été deux formidables sorciers, réputés pour leur exploits d'antan et leur puissance que je croyais indéniable, guère passible d'être remise en question. J'ignorais jusque-là que tout n'était que tromperies, que seul mon père avait été un de ces illustres magiciens comme ceux que j'aspirais à devenir, et que ma mère n'avait jamais été aussi sainte que les rumeurs portaient à croire. J'ignorais, et j'étais en sécurité de l'ignoble évidence : celle d'avoir mon nom souillé par la funeste notoriété de ma mère et admiré par la prodigieuse renommée de mon père, et celle de n'être que le rejeton d'une Fourchelang et d'un grand sorcier aisément envoûté.

J'étais un gosse vif et énergique. J'aimais la vie malgré le fait que je n'avais pas grandi aux côtés de mes parents. J'affectionnais ma tante qui me plongeait toujours et sans relâche dans le monde enfantin et illusoire du bon temps et de l'ignorance. J'avais quelques camarades avec qui je passais le plus clair de mon temps, mais ceux-ci me posaient toujours des questions auxquelles je ne pouvais répondre, sans que je ne cherche forcément à en connaître les réponses. J'étais franc, peut-être un peu trop taquin et j'avais cette insatiable envie de connaître, d'apprendre et de devenir meilleur, d'arriver à avoir mes diplômes et à impressionner mes professeurs. Je n'étais pas conscient de ce qu'il se disait sur moi-même ainsi que sur le poids contraignant de mon nom de famille, et je continuais de tenter d'exister et de penser qu'un jour, je deviendrais aussi doué que mon père. Je n'ai jamais su si j'avais des amis ou non. Je n'étais pourtant qu'un raté à l'image d'ores et déjà salie de part le fait que j'étais né sous la mauvaise étoile, mais je ne le savais pas. Ou tout du moins, pas encore.

Car oui, j'étais Suyeol, et en dépit de tout ce que j'ignorais, j'étais heureux.

CHAPITRE II - I'M A LOSER WHO WANTS TO BE STRONGER
J'avais la fichue manie d'être irrécupérable, en cours. Je parlais fort, j'étais sans doute trop confiant et fichais le bordel un peu partout où j'allais, mais je ne voyais pas les regards accusateurs et les sous-entendus qui relevaient du « lui ferait mieux de se taire, cette erreur à la magie noire incrustée dans la peau ». Parce qu'après tout, j'étais loin de m'imaginer que je jouissais d'une très mauvaise réputation, aussi bien partout où je mettais le pied qu'auprès de n'importe qui, et ce, même de ceux que je ne connaissais pas. Je n'avais pas de sourire de façade mais ça venait du cœur, ça hurlait littéralement au visage des autres que moi aussi, j'aspirais à devenir quelque chose, à être quelqu'un dans l'histoire des plus grands sorciers. Je voulais être reconnu, faire honneur à mes parents qui m'ont laissé trop tôt, démontrer que je pouvais me démarquer et être différent en bien ─ alors qu'à côté, je n'avais pas connaissance de l'être en mal. Pour ça, je me suis motivé et je me suis dit qu'il allait falloir que je travaille, que j'étudie sérieusement et parvienne à aimer plus que je ne le faisais déjà tout ce que j'allais entreprendre d'assimiler et de faire. Que je ne perde pas de temps, tout simplement.

La fierté d'être né sorcier m'assaillait de toute part : toutes les semaines, tous les jours et à chaque seconde, je chérissais cette chance inouïe de pouvoir accomplir des prouesses rien qu'avec les quelques gênes de mes parents et une baguette magique coincée entre mes petits doigts. Mon chapeau me retombait devant les yeux, alors je préférais la plupart du temps ne pas le mettre, et les manches de ma robe étaient si longues que j'aurais pu décréter vouloir me cacher sous ce morceau de tissu sombre, si j'avais été au courant de ma réputation d'ores et déjà nocive à l'époque. Quand je me suis mis à étudier et à faire de mon mieux, je ne redoutais rien : pas même les moqueries, pas même une quelconque possibilité de tout rater et de tout arrêter ─ rien. Je m'y donnais à cœur joie, je relisais tous les soirs mes cours et quand j'en avais l'occasion, je demandais à tante Seulgi de m'assister et de m'aider pour apprendre mes formules, chose qu'elle s'adonnait à faire quand je la suppliais, mais avec une certaine appréhension dans ses actes, comme si elle savait elle aussi qu'un enfant trop heureux et trop studieux comme moi n'aurait de toute façon aucune chance d'y arriver. Elle savait bien des choses mais si elle se confiait à moi, c'était pour me laver le cerveau quant aux autres, à ma réputation que j'ignorais et à mes parents. Enfant naïf, j'étais impliqué à l'école mais je ne voyais guère le traquenard qui m'était tendu.

Je faisais des efforts. Beaucoup d'efforts. Je travaillais très régulièrement et apprenais assidûment tout ce qui m'était demandé, mais jamais l'occasion dé décrocher une note supérieure à la moyenne ne m'a été offerte. Au début, je ne comprenais pas pourquoi. J'étais fort de bonne volonté, et on me rabâchait d'étudier et de me concentrer plus que ça mais c'était ce que je faisais déjà. C'était comme si la malchance s'était abattue sur moi, comme si une espèce de mauvais sort m'avait été jeté pour que je ne puisse jamais accéder à la renommée, aux amis et à la réussite que j'avais toujours recherchés. Au début, j'en ai eu le cœur fendu, et cela a eu pour effet de tellement me révolter que ça n'a fait que vivement m'empresser dans mon désir de persévérer, malgré mon manque de talent évident. Je me suis dit qu'il ne s'agissait que d'une mauvaise passe, une phase propre à chaque étudiant à un moment ou à un autre de sa vie ─ que rien ne me prédestinait encore à être l'un des plus mauvais élèves de l'établissement, comme je le craignais à chaque fois que j'étais évalué. Mais je n'ai réalisé que plus tard que je me trompais lourdement, que ce n'était pas la vérité et que les gentils ne gagnaient et ne gagnent jamais : c'est un mensonge, un mensonge inventé par la société pour nous tenir bien sage et, parfois, nous faire subir le dur statut de souffre-douleur d'une communauté classée dans une autre catégorie ─ terrible catégorie.

J'ai commencé à être un de ces enfants constamment persécutés, ceux que l'on dénigre quand ils ont le dos tourné et peu à peu, même lorsqu'ils sont présents en face de vous. On me critiquait pour tout et rien, se moquait de mes difficultés et de mes conditions scolaires plus que pitoyables, mettait en jeu mon avenir avec des paroles blessantes et des effets de groupe de plus en plus naissant. C'est ce sentiment d'exclusion qui a bien vite fait de me freiner dans mon enthousiasme de la magie et dans ma quête de connaissances et d'amis, sans que je ne sache réellement la raison pour laquelle on s'acharnait à me mettre de côté et à me regarder d'un œil aussi noir. C'est là que j'ai pris conscience de tous ces yeux braqués sur moi, depuis le début, sans que mon attention n'en ait été attirée par le passé. J'ai compris en cours de route que la plupart de mes camarades ne m'aimaient pas, et que mes professeurs me fuyaient comme la peste et me craignaient, toujours sans que je ne sache pourquoi. Les moqueries eurent bien vite fait de s'accroître au rang d'accoutumance, parce que j'en recevais quotidiennement : lorsque je ratais un enchantement, lorsque je me faisais voler ma baguette, ou même quand je recevais une note encore plus inférieure que celle du tout dernier de la classe, et je commençais peu à peu à m'habituer aux taquineries, aux messes basses et aux découragements forcés que me lançaient parfois les plus audacieux, juste comme ça, juste comme un passe-temps de pouvoir enfin s'acharner sur celui que l'on pensait aveugle sur la vérité. Mais après tout, peut-être qu'ils n'avaient pas tort sur un de ces points-là. N'était-ce pas moi, Nam Suyeol, le tout dernier de la classe et accessoirement de tout l'établissement, malgré mon envie de toujours de percer et de devenir un des plus reconnus de ce monde dur et impitoyable qu'est celui de la magie ? Peut-être bien qu'en fait, c'était vrai, mais que je n'ai sans doute jamais voulu l'assumer tant mon désir de faire bien se révélait être intense, comme s'il s'agissait pour moi de combler une amante inexistante : ma soif inaltérable de lumière, entre autre.

Mais c'est lorsque l'on a commencé à s'attaquer à un sujet sensible que je n'ai pas su passer outre et faire comme si de rien n'était. Petit à petit, les moqueries se transformaient en menaces, les piques évoluaient en rumeurs désobligeantes et les messes basses prenaient la tournure d'insultes à l'égard de ma famille, et plus particulièrement de ma mère. Si mon père était respecté et avait été une figure emblématique du monde des sorciers, ma mère, elle, ne semblait pas avoir été suffisamment bonne pour être reconnue en bien même dans la mort. Jusque-là, j'avais réussi à faire fi de toute cette ambiance tout d'abord oppressante et puis, à force, quotidienne, presque insignifiante. J'avais appris à traîner un peu plus seul, à supporter le poids des regards sur mon dos et à toujours me faire rabaisser à cause de la popularité néfaste de mes parents et mes mauvais résultats qui faisaient par conséquent de moi un moins que rien, un futur zéro. Si j'étais l'élève le plus enhardi de faire de grandes choses et le plus heureux d'avoir pu naître en tant que sorcier, il n'était pas ou presque pas possible d'ignorer que j'étais celui le plus en difficultés malgré ma bonne volonté.

Précisément, lorsque les insultes ont commencé à toucher la figure que je chérissais tant de ma génitrice, je n'ai pas trouvé d'autre alternative que de ne pas me servir de la magie mais de mes poings pour faire passer cette envie grandissante de vengeance, provoquant tout de suite après mon renvoi de l'établissement pendant une durée indéterminée. Tante Seulgi m'en a énormément voulu, et moi je n'ai rien dit, profondément ancré dans mon incompréhension des faits. Je n'étais soudainement plus aussi enthousiaste et excité qu'auparavant, mais c'est ainsi que je savais que j'endurais, pour la toute première fois, une des périodes noires et insolites de ma vie : celle où j'ai tout de même appris à défendre les valeurs avec lesquelles j'ai toujours vécu, soit l'honneur, la persévérance et la confiance en soi. En revanche, je me sentais terriblement vide. Le sentiment d'appartenance m'était inconnu et je ne me sentais plus à ma place nulle part. C'est surtout de là que résultait mon incompréhension : cette ténacité brutale de la part de mes camarades, cette malchance irréfutable de ma part dans mes études, ces secrets dont je n'ai encore jamais été mis au courant et ce regard que portait sur moi ma tante au fil des jours, avec cette petite étincelle qui ne cessait de briller un peu moins fort, un peu moins intensément. Elle me disait des choses que j'ignorais à travers son regard, et moi, l'enfant perdu, l'enfant au cœur obstiné était encore trop aveuglé par la rage au ventre pour y déceler la vérité.

CHAPITRE III - I'M A BELIEVER, I'M A DREAMER
Quand je lui ai demandé, elle a hésité à m'en parler. Je l'ai vu dans son regard éteint et fatiguée, elle était âgée mais pas sénile pour autant, et j'avais beau parfois me plaindre d'elle, je l'aimais malgré tout, malgré l'éloignement dont j'avais fait preuve vers mes heures les plus noires à l'école. Je me doutais que quelque chose n'allait pas. Que tous les efforts que je mettais pour qu'au final rien n'aboutisse, que toutes ces critiques, ces menaces, ces rancœurs sur le compte de ma mère, ces injustices et ces différends que j'avais du endurer et que tout le tracé damné de ma vie n'étaient au final pas l'oeuvre d'un hasard. Je savais bien évidemment que si je devais me renseigner, c'était à ma tante Seulgi et à personne d'autre ─ et, de toute façon, qui d'autre aurait pu m'aider ? Elle était la seule famille que je connaissais qu'il me restait, qui continuait encore de s'acharner à vivre sous mes yeux de gamin en pleines réflexions intérieures.

Elle a attendu une journée avant de finalement m'en parler ─ avant de tout me révéler, de me citer les raisons pour lesquelles j'étais traité ainsi, de m'avouer que personne ne me portait dans son cœur et que contrairement à ce que je pensais et voulais croire, mon sang n'était pas à sa place dans mes veines car je n'avais pas été prédestiné à faire le bien. Elle m'a fait réalisé que ma mère n'était pas une de ces grandes sorcières mais était bel et bien habitée par le mal, cadenassée par la magie noire et entourée de regards mauvais, comme cela avait pu m'arriver à moi aussi, son fils bien trop innocent pour jadis penser à l'existence d'une quelconque magie noire entre ses doigts. Elle m'a expliqué ce que j'étais, m'a précisé que les signes distinctifs ne tarderaient pas à se montrer et m'a ainsi informé que si je ne parvenais pas à être compatible avec l'envie de faire de grandes choses, c'est parce que mon style de magie n'était pas naturellement tourné vers toutes ces envies et ces tous ces projets d'avance radieux de réussite. Mais j'ai fini par comprendre. J'ai fini par prendre conscience que je n'avais pas à me replier sur moi-même, que je n'avais pas à rejeter ma nature malgré le fait que je désirais plus que tout prouver ma valeur et démontrer aux autres que j'étais capable d'aller au delà de tout ça. J'étais désolé de devoir subir la pression de l'image de ma mère sur mes frêles épaules, mais j'avais fini par en prendre l'habitude et, l'éventualité de devoir vivre avec un fardeau comme celui que venait de m'annoncer tante Seulgi ne me semblait tout à coup pas si compliqué que ça, avec tout ce que je venais d'apprendre et de vivre.

Oui, j'étais un Fourchelangue ─ oui, j'étais un raté, j'étais inévitablement discordant dans tout ce que je voulais entreprendre de faire et je ne savais pas la plupart du temps ce que je faisais mais non, je n'étais pas malintentionné ou nocif, étais encore moins comme ma mère puisque je n'avais jamais eu l'occasion de la connaître et oui, à défaut de tout ça, j'étais Nam Suyeol, l'enfant bâché, l'idiot surexcité, le gamin qui ne s'est jamais rendu compte de rien, le cœur sur la main et les jugements scotchés sur la figure, et j'allais recommencer à être heureux.

HIMSELF : 21 ans dans l'ignorance + 1m74 + 52kg + diagnostiqué hyperactif, et encore un peu gamin dans sa tête + a tendance à souvent faire n'importe quoi avec sa baguette + sincère dans tout ce qu'il fait + rempli de bonne volonté + dénigré sans arrêt, autant pour ses erreurs constantes que pour son don de naissance maudit + très souriant + véritable échec scolaire mais pas cancre pour autant + chante beaucoup tout seul, ne cache pas qu'il aime le son de sa propre voix + deux mains gauches + pas spécialement friand de beauté mais surtout de charme + lui-même damné + envoûterait le cœur des femmes avec des paroles crachées parfum venin + change beaucoup selon la relation qu'il entretient avec les gens + vit bien le regard des autres, vit mal son incompétence + soucieux de ceux qu'il aime, dans son cœur + guère malintentionné + sous-estimé + ...mais peut-être bien zéro + simple à dépasser + véritable risée + songera un jour ou l'autre à se faire des potes, mais une prochaine fois, genre demain + copain avec l'eyeliner + confiant et assume ses choix + trop mystérieux avec les inconnus, ce qui n'arrange pas son cas + subitement plus féminin avec une personne qui l'intéresse vraiment + parfois trop bavard, tant et si bien qu'il faut insister pour le faire taire + dorénavant difficilement atteint par l’appellation de fils de pute, c'est qu'il faut bien s'y faire à force + horriblement sensible à la nuque + très admiré pour être le fils de son paternel, fuit comme la peste pour être le fils de sa mère + a déjà failli se noyer de nombreuses fois dans son enfance + ne cache pas vouloir quelqu'un qui le protégerait + enfant gourmand + indécis quant à son avenir + impulsif



quelle serait la pire insulte pour toi, parmi celles-ci-dessous?
Ignare.
Trouillard.
Égoïste.
Personne Banale.

Une fois tous les cent ans, la plante à Pipaillon produit des fleurs qui changent de parfum pour plaire à l'imprudent qu'elle souhaite attirer. Si cette plante souhaitait t'appâter, quelle odeur devrait-elle dégager ?
L'odeur d'un feu de bois crépitant.
L'odeur de la mer.
L'odeur d'un parchemin neuf.
L'odeur de ta maison.

S'il te fallait faire un choix, préférerais-tu inventer une potion te garantissant:
Amour.
Gloire.
Sagesse
Pouvoir.

De quelle manière préférerais-tu que les gens se souviennent de toi après ta mort?
En se disant que je leur manque, mais en gardant tout de même le sourire quand ils pensent à moi.
En se racontant inlassablement le récit de mes aventures.
En éprouvant de l'admiration quand ils pensent à tous mes exploits.
Peu importe ce que les gens penseront de moi une fois que je serais mort(e), ce qui compte c'est ce qu'ils pensent de moi tant que je suis vivant(e).

Si tu devais choisir un instrument de musique, lequel serait-il?
Violon.
Trompette.
Piano.
Tambour.

Qu'est-ce que tu as le plus de mal à supporter?
La faim.
L'ennui.
La solitude.
Le fait d'être délibérément ignoré(e) par les autres.

Quelle créature souhaiterais-tu le plus étudier?
 Centaures.
Gobelins.
Fantômes.
Trolls.

Il fait nuit noire, tu marches seul(e) dans une rue mal éclairée. Soudain tu entends un drôle de bruit dont la provenance semble magique. Que fais-tu?
 Je poursuis mon chemin avec prudence, en gardant la main sur ma baguette magique dissimulée sous mon manteau et en restant très vigilant(e) au moindre signe de danger.
Je brandis ma baguette magique et je tente de découvrir d'où vient ce bruit.
Je brandis ma baguette magique pour me défendre sans me laisser impressionner.
Je me glisse silencieusement dans la pénombre en attendant la suite des événements et en faisant une note mentale de tous les sortilèges de défenses et d'attaques dont je pourrais me service, s'il le fallait.

Deux de tes amis et toi devez traverser un pont gardé par un troll des rivières. Avant de vous laissez passer, celui-ci insiste pour se battre avec l'un de vous. Que fais-tu?
Je tente de détourner l'attention du troll pour qu'il nous laisse passer tous les trois sans que nous ayons à l'affronter.
Je propose à mes amis de jouer à la courte paille pour décider lequel de nous trois combattra.
Je propose à mes amis de l'affronter ensemble (sans prévenir le troll).
Je me porte immédiatement volontaire pour l'affronter.

Tu entres dans un jardin enchanté rempli de choses mystérieuses. Laquelle préfères-tu examiner en premier lieu?
L'arbre à feuilles argentées chargé de pommes d'or.
Les énormes champignons rouges qui semblent discuter ensemble.
Le bassin bouillonnant au fond duquel on aperçoit quelque chose de lumineux qui tourbillonne inlassablement.
La statue d'un vieux sorcier à l’œil étrangement pétillant.

Quatre coupes remplies d'un liquide mystérieux sont placées devant toi. Laquelle choisis-tu de boire?
Celle qui contient un liquide argenté et mousseux qui scintille comme s'il renfermait de la poudre de diamant.
Celle qui contient une boisson violette, onctueuse et épaisse, qui dégage un délicieux parfum de chocolat et de prunes.
Celle qui contient un liquide doré et brillant qui fait mal aux yeux et fait voir des tâches lumineuses partout.
Celle qui contient un étrange liquide noir qui brille comme de l'encre et dégage des vapeurs provoquant d'étranges hallucinations.

Si tu pouvais posséder n'importe quel pouvoir magique, lequel choisirais-tu?
Lire dans les pensées des gens.
Invisibilité.
Parler aux animaux.
Voyager dans le temps.

Un élève de ta maison a triché pendant les examens de Meihua en se servant d'une plume ensorcelée. Grâce à son stratagème, il se retrouve premier de la classe en Sortilèges et tu n'es que deuxième. Le professeur soupçonne quelque chose de louche. Il te prend à part à la fin du cours pour te demander si ton camarade a utilisé ou non une plume interdite. Que fais-tu ?
Je mens au professeur en lui disant que j'ignore la vérité (mais en espérant secrètement que quelqu'un d'autre la lui dira).
Je réponds au professeur qu'il vaudrait mieux qu'il pose directement la question à mon camarade de classe (et j'ai déjà prévenu celui-ci que s'il ne disait pas la vérité, je le ferais à sa place).
Je dis la vérité au professeur. Après tout, si mon camarade est prêt à tricher pour être premier, il mérite d'être dénoncé. Et de toute manière, comme on appartient tous les deux à la même maison, je récupérerais les points qu'il perdra en lui prenant la première place.
Je n'attendrais pas que l'on m'interroge pour dire la vérité au professeur. Si je savais que quelqu'un allait se servir d'une plume interdite, je le dirais immédiatement au professeur, avant même que l'examen ne commence.

lustae ❣
Je suis pas très très douée pour parler de moua mais je tenais à remercier tout le monde pour l'accueil parce que c'est vraiment super sérieux j'me sens déjà comme chez moi omfg PLEIN PLEIN de bisous sur vos têtes blondes ou brunes ou même bleues blanches rouges- omgomg  tiny heart  



aide nous pour le bottin!
code pour un personnage original:
Code:
<a href="http://meihua.bb-fr.com/u76" target="_blank">■</a> <a href="/" target="_blank">■</a> <span class="nomp">Byun Baek Hyun (EXO)</span> ► Nam Suyeol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nam Suyeol

wizard
with a little bit of parseltongue

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:12


the wand chooses the wizard

tu dirais que ta baguette...
est lente et difficile à contrôler mais l'avantage est qu'elle possède un large éventail de pouvoirs magiques.
a très mauvais caractère et n'en fait souvent qu'à sa tête.
est puissante mais aussi difficile à maîtriser si elle est placée entre les mains d'une personne qui n'a pas connu la mort. J'ai du y faire face, ma baguette est donc compréhensive et obéit très facilement.
apprend très vite en plus d'être redoutable et têtue, elle me cause d'ailleurs pas mal de problèmes.
fait des sorts constants tant que ce n'est pas des sorts de magie noire auquel cas elle refuse catégoriquement de les exécuter.

et au niveau des sorts, ça donne quoi?
malicieuse et n'en fait souvent qu'à sa tête mais reste un allié redoutable lorsque c'est nécessaire.
difficile à maîtriser mais sa magie est exceptionnelle.
refuse catégoriquement de lancer même le plus simple des sorts si mon esprit est embrumé.
très attachée à moi à tel point qu'elle va jusqu'à absorber mes émotions ce qui influence considérablement les sorts qu'elle lance.
loyale et rapide, elle est la partenaire idéale pour les duels et les sorts défensifs.
aventurière et déteste la routine ce qui influe directement sur le style de sa magie.
relativement docile si elle se trouve entre mes mains, elle me montre aussi un attachement sans égal au moyen de ses sorts qu'elle exécute avec brio.

tu te considères comme....
fermé d'esprit, avec un style de magie pour les duels.
fermé d'esprit avec un style de magie diversifié.
fermé d'esprit avec un style de magique élégant et raffiné.
plutôt ouvert d'esprit avec un style de magie pour les duels.
plutôt ouvert d'esprit avec un style de magie diversifié.
plutôt ouvert d'esprit avec un style de magie élégant et raffiné.
très ouvert d'esprit avec un style de magie pour les duels.
très ouvert d'esprit avec un style de magie diversifié.
très ouvert d'esprit avec un style de magie élégant et raffiné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:23

BIENVENU petit bout de chou wave wave wave wave

J'espère que tu te plairas parmi nous omgomg Si t'as la moindre question, n'hésite pas à venir mpotter le staff ! heartmote On est là pour ça flirty

FIGHTING pour ta fiche cheerleader
Revenir en haut Aller en bas

Nam Suyeol

wizard
with a little bit of parseltongue

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:27

Wooooh c'est TROP chou, j'hésiterai pas alors  omgomg Merci beauuuucoup  snuzzle  tiny heart




« the one to catch you when you fall »
Hey, isn't it true, we promised to always be best friends forever, yeah. Words, that you don't need to say, the sad that's on your face isn't hard to see through, I've been there once or twice, it's you that made things right, my turn to be there for you ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:29

On est tout chou et accueillant ici, tu verras vite pwease
Revenir en haut Aller en bas

Mei Jia

wizard
insane but in a good way

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:34

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!!! tiny heart
De ce que je vois, ton perso a l'air super intéressant. ** Puis le vava... love
Il nous faudra un lien avec mes deux persos.
J'espère que tu te plairas sur le fo, tout le monde est un amour, tu verras. :3


"you're so good, you make me crazy"
Neol cheoeum bon sungan Holic ! Neukkimi wasseo. O,seuljjeok humchyeoboge dwae. Mal hanmadie kkulkkeok mallaoneun ipsul. Meomchwojin nae simjange Get you cupid chu ! Hwasareul danggyeo geochimeopsi Shoot it out ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:35

Bienvenueeee tiny heart omgomg
Il nous faudra un lien (a) je voulais mettre des gifs mais je galère sur mon téléphone  stressed #papy
FIGHTING pour ta fiche, même si tu es bien parti tiny heart
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:35

omg !! BAEKHYUN hype
quel choix excellent *w* je sens que je vais bien aimer ton perso  le début est prometteur en tout cas ah j'oubliais! La bienvenue parmi nous luv c'est toujours un plaisir d'accueillir de nouveaux membres love
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 10:59

... je suis obligé de flooder...

@Nam Suyeol a écrit:
Why not both ? Même s'il est surtout de ceux qui se laissent tomber amoureux de leur coup de cœur, peu importe le sexe ou encore la race. Tendances pan, donc

Tendances Pan ? tehe
Revenir en haut Aller en bas

Nam Suyeol

wizard
with a little bit of parseltongue

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 11:49

lovely  lovely  lovely  lovely  lovely (← yup. i'm actually like this because of you ♥️)

Mei Jia » OLALA ce que t'es adorable, merci beaucoup beaucoup pour ton accueil !! omgomg damn en plus on est d'accord que Baekhyun est un canon de beauté so sexay, ce mec nuit à la santé  scream
Je suis ravie que mon perso t'intéresse pour le peu que j'ai écrit, vraiment merci ! Des liens avec toi seraient avec plaisir voilà, je peux pas refuser, voilà, je l'ai dit clap for me je l'ai dit /shy&s'enfuit
Ça j'en doute pas ! encore merci ma jolie omgomg tiny heart

Qian Lok » OH mon dieu tu devrais pas bénir ma fiche de ta divine beauté comme ça, je risquerais de devenir parfait et ça c'est pas dans mes projets tu comprends un peu  nuh  oui, j'approuve que va nous falloir un lien, voilà ça aussi c'est obligé omgomg omgomg petting
j'le fais pour toi parce qu'on est bô:
 
Merci à toi aussi !! tiny heart

Ya Xin » Ton message m'a fait TROP TROP plaisir Je serais super contente si mon perso venait à te plaire, on pourrait se faire un lien de fifou toi et moi parce que je suis tellement en amour avec toi aussi que voilà, voilà c'est mon argument imbattable, je le sors tout le temps pour convaincre les gens quand j'en ai vraiment envie donc VOUALA lovedrunk
Merci beaucoup c'est chaud comme je suis soudain tout feu tout flamme à l'idée de finir ma prez rien que grâce à vous omgomg tiny heart beaucoup d'amour sur toi, du coup. (♥️)

Lin Pan » Notre ami est pansexuel oui, il aime tout le monde pas de différence stay cool, peace tehe tiny heart




« the one to catch you when you fall »
Hey, isn't it true, we promised to always be best friends forever, yeah. Words, that you don't need to say, the sad that's on your face isn't hard to see through, I've been there once or twice, it's you that made things right, my turn to be there for you ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jang Rebecca

wizard
and the animagus admin

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 12:33

gosh, c'est quoi cette fiche parfaite? je suis émerveillée par toutes les infos que tu as pris le temps de glissé ici et là pour expliquer ces origines jusqu'à la façon dont il perçoit ce don qu'il a acquis de sa mère. je t'aime déjà, ok cryy maintenant il me tarde de lire ce que tu réserves à ce joli bonhomme (d'ailleurs tu me réserveras une jolie place sur ta fiche de liens, hein? :13:)
bienvenue ici beau gosse tehe


It was fun playin' with knives until a blade stuck in the left side of my chest. But I'm not down again, I turned the page. The story's mine. Now I know what's good for me, all that I need and I can't wait to sink my teeth in and take another bite. And the best part about it is that I'm the only one who can do something about it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 13:30

Bienvenue parmi nous excited.
Courage pour la suite de ta fiche.
cheerleader
Revenir en haut Aller en bas

Bakh Haydn

phoenix
rise from the ashes

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 14:11

rohfuod entre deux hyperactifs et qui plus est bavards, on va bien s'entendre nous deux !!
En tout cas, le début de ton perso me plait beaucoup. Je viendrais te quémander un lien dont j'ai déjà une petite idée.  Bon courage pour finir ta fiche et BIENVENUE ! love


結局 口に出せない「only one」
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 14:47

Mazette, je crois que c'est la première fois que je vais dire ça mais... c'est peut-être mieux que tu ne veuille pas aller chez les Lanhua... Fuji ne survivrai pas à un hyperactif de plus (n'est-ce pas Heng Li ? :erm: )

Puis tu viens chez les Dujuan, alors je t'aime tout autant  tiny heart Puis faut avouer que ton personnage m'a l'air bien intéressant  
Bonne chance pour la suite de ta fiche mon joli  
Revenir en haut Aller en bas

Jung Trinity

wizard
and your kinky animagus modo

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Jeu 25 Fév - 18:24

woaaaah, j'dois dire que j'suis impressionnée par la qualité de ta fiche so far !
welcome to the zoo darling, bon courage, tu vas en avoir besoin pour survivre ici tehe


believe me, I owe it to him
I wouldn't compliment myself for what I've become, praise myself for every good thing I've done, tell him I owe it to him, every heartbeat, exhale, tell him I owe it to him. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nam Suyeol

wizard
with a little bit of parseltongue

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 9:24

MAMMA MIA mais c'est quoi cet accueil digne de Dumbledore lui-même gksdcsjdz je- omgomg omgomg merci beaucoup à tous, je sais pas comment vous remercier, je suis tellement youplala en voyant vos gentils commentaires que j'ai saigné du nez au moins deux fois tiny heart

Rebecca »  scream  :oo:  :oo:
Pardon, mais j'ai décidé de t'aimer. Genre beaucoup very muchachos, jor, l'amour, le vrai. #keurdarticho #shynessoverload
Je suis tellement émoustillée dans mon dedans que je sais pas quoi te dire si ce n'est MERCI sad tiny heart je suis super super heureuse que tu accroches déjà à ma fiche et que tu aimes les détails que j'ai mis, parce que j'ai tendance à vouloir trop expliquer donc voilà, ça me fait plaisir tes commentaires trop adorables et du coup j'espère vraiment que la suite te plaira et ne te décevra pas ma jolie renarde ! (Oh oui j'aime ton patronus ouhlala tehe )
(Ah ça mademoiselle.. je sais pas si je te mérite, je suis un vilain garçon.. mais, oui, allez, ma fiche de liens sera toute à toi s'il faut, et ce avec plaisir même tehe tiny heart )
MERCI BEAUCOUP ENCORE omgomg

Xiao Lian » Merci à toi madame !! omgomg

Heng Li » Oh putain un poto hyperactif SI TÔT déjà, tu vas faire mon bonheur si tu acceptes un lien avec moi, on va pouvoir se trouver un truc de fifou et faire les cassos ensemble t'en dis quoi omgomg je t'attendrais avec impatience dans ce cas, sois en sûr, je suis trop partante de lire ton idée sit on you tiny heart
Merci beaucoup mon petit grain de riz !

Aditaya » Dommage dommage dis moi, j'aurais bien aimé t'infliger cette horreur overexcited qu'est Suyeol tehe Ravie que mon perso t'intéresse en tout cas, j'essaierai de garder ça tel quel  
Merci beaucoup beaucoup, moi aussi je t'aime déjà je suis trop faible face à vous ! hap tiny heart tiny heart

Trinity » Nom d'un wasabi merci beaucouuuuuuuup !! omgomg ça me fait tellement plaisir, merci à toi ! si j'suis pas assez courageux pour survivre tu viendras me protéger au pire du pire, right? noes tiny heart




« the one to catch you when you fall »
Hey, isn't it true, we promised to always be best friends forever, yeah. Words, that you don't need to say, the sad that's on your face isn't hard to see through, I've been there once or twice, it's you that made things right, my turn to be there for you ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 11:25

Quand je te disais que tout le monde était mignon ici, je te mentais pas pwease

Ici, on aime les nouveaux membres comme nos vieux croutons ~ /MUUUUUUUUUUUUUR/

Je suis un vieux crouton ici...
Revenir en haut Aller en bas

Nam Suyeol

wizard
with a little bit of parseltongue

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 11:28

Oh mais toi mais je t'aime, t'es trop trop mignon c'est inadmissible J'aime les vieux croutons t'inquiète pas, je me sens comme un fils égaré qu'a besoin d'attention et de se faire guider, c'est plutôt pas mal d'être nouveau quand on y pense avec l'esprit lovey dovey tehe tiny heart




« the one to catch you when you fall »
Hey, isn't it true, we promised to always be best friends forever, yeah. Words, that you don't need to say, the sad that's on your face isn't hard to see through, I've been there once or twice, it's you that made things right, my turn to be there for you ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 11:34

Hannnnn poke T'inquiète, si tu as besoin d'aide ou de réponses, tu peux venir nous demander sans problème ~ pwease pwease pwease Ici on a plein d'attentions à donner
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 12:48

je peux enfin venir spammer un peu ♥️ :oo:

Spoiler:
 

...haa en plus tu viens chez les dujuaans  tiny heart  omgomg
maintenant je suis sage et j'attends ta fiche de liens ohiho
Revenir en haut Aller en bas

Jung Trinity

wizard
and your kinky animagus modo

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 12:57

j'ai l'impression de lire un nali n°2 hahahaha trop cute adorable mignon j'ai envie de te faire des câlins et de te protéger des méchants angry

t'en fait pas petit bébé poussinet je serai ton armure èé


believe me, I owe it to him
I wouldn't compliment myself for what I've become, praise myself for every good thing I've done, tell him I owe it to him, every heartbeat, exhale, tell him I owe it to him. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 13:02

Y a qu'un seul Nali. Il est unique. :oo: /MUUUUUUUUUUUUR/ Je te laisserai pas me piquer mon Lokinou  :russe:

(ici Pan si jamais <.<)

... je vais arrêter de faire du flood... ça fait pas classe pour un modo gloomy


EDIT : Je crois qu'entre Suyeol et Nali... soit ça passe, soit ça casse XD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 13:19

@Nam Suyeol a écrit:
Aditaya » Dommage dommage dis moi, j'aurais bien aimé t'infliger cette horreur overexcited qu'est Suyeol tehe Ravie que mon perso t'intéresse en tout cas, j'essaierai de garder ça tel quel  
Merci beaucoup beaucoup, moi aussi je t'aime déjà je suis trop faible face à vous ! hap tiny heart tiny heart

(ici Aditaya...)

Nan mais c'est pas dommage, au moins tu viens chez les Dujuan ! Puis on t'a réservé une place dans la chambre 2, y reste un lit (puis comme ça, Adi sera pas le seul humain de la chambre /bus/)



(désolé j'ai pas pu m'en empêcher... poke )
Revenir en haut Aller en bas

Wu Kan Ye

wizard
and such a freaky admin

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Ven 26 Fév - 13:20

JE SUIS EN RETARD SHAME ON ME crying crying
bon j'ai espionné ta fiche ces derniers jours mais vu que je n'étais pas chez moi et sur portable bah j'ai attendus le bon moment pour venir te bienvenuter & on sait tous que : LE MEILLEUR POUR LA FIN !
non mais sincérement je ne peux que plussoir mes compatriotes, quand j'ai lu ne serait-ce que le tout de début de ta fiche j'étais en mode " ô putain, ô putain " puis j'ai texté reb pour qu'elle vienne t'harcler d'amour parce que gosh ce que tu écris bien
autant dire que j'ai vraiment hâte de te lire en rp , puis baekhyun , comment dire
bonne chance pour le peu qu'il te reste à faire puis si besoin hésites pas à nous contacter nyuh  


hello, you twisted freak.
I’m doing it right, this is pretty good. Only the strong survive and i’m not embarrassed about anything dude. I’m not well done, I’m not well done -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Māo l'Animagus

master
unbowed, unbent, unbroken

avatar

- the deathly hallows -
Accio profil



Mer 9 Mar - 1:05

Je vois.... tu iras à



« our hearts are bigger than our fears » est ta nouvelle devise. Félicitation, tu as intégré la maison du courage, de la force d'esprit et de la tolérance. Tes nouveaux condisciples sont ravis d'accueillir un sorcier de ta trempe. Ta baguette est en bois de noyer noir, possède un cœur de CHEVEU DE VÉLANE, est RIGIDE et mesure 27,4 cm. Les cheveux de vélane donnent un mauvais caractère à la baguette. La baguette de noyer noir recherche un maître à l’instinct sûr, doté d’une profonde perspicacité. Le noyer noir est un très beau bois, mais ce n’est pas le plus facile à maîtriser. Il présente une bizarrerie très prononcée qui se manifeste par une sensibilité anormale aux conflits internes et il perd sa puissance de manière spectaculaire lorsque son propriétaire fait preuve d’aveuglement, sous quelque forme que ce soit. Si le sorcier qui l’emploie ne peut ou ne veut pas être honnête avec lui-même ou avec les autres, la baguette se révèle souvent incapable de fonctionner correctement et doit être confiée à un nouveau propriétaire si on veut qu’elle retrouve ses performances d’origine.

Oh et, avant de te libérer, n'oublie pas le mot de passe pour entrer dans la salle commune de ta maison: dard de billywig ! sans quoi tu risques de te retrouver à dormir dans les couloirs du château ! Et inutile de préciser qu'il est interdit de le révéler aux autres maisons !

BIENVENUE A MÉIHUĀ 梅花
demandes générales × fiches de liens × activité rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




- the deathly hallows -
Accio profil




Revenir en haut Aller en bas
 
Nam Suyeol + Cheerful Failure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sticks and stones will break your bones, but failure will get you killed ~ Lucia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MEIHUA ✩ SCHOOL OF WITCHCRAFT AND WIZARDRY ::  :: cérémonie de répartition :: bienvenue à meihua :: mǔdān 牡丹-
Sauter vers: